Attention ! N’espère pas prendre ta vie en main avant d’avoir reprogrammer ton cerveau.

Avant de te dévoiler les trois étapes pour commencer à re-programmer ton cerveau, il était essentiel pour moi que tu puisses prendre conscience de « pourquoi le faire ».

J’étais quelqu’un de très cartésien qui ne croyait que ce qu’il ne voyait. J’aimais bien avoir les résultats immédiats de ce que je faisais et surtout des résultats « visibles », concrets, qui saute aux yeux !!

En démarrant le marketing relationnel en 2015, j’ai commencé à côtoyer des personnes « exagérément positif », voire trop pour moi…pourtant ces personnes-là avaient des choses que je voulais. Alors, j’ai observé et j’ai cherché et très rapidement  je suis tombé sur  la loi de l’attraction…

J’ai commencé à mettre quelques petites choses en place, avec des routines le matin et le soir. Mais je me suis surtout concentré sur le « comment », sur la stratégie et les moyens pour atteindre rapidement ce que je souhaitais. Fin 2018 je fais le constat que j’ai eu beaucoup de changements dans ma vie mais, rien de « miraculeux » et de stable au niveau financier. Pourtant J’avais l’impression que je faisais tout ce qu’il fallait…Alors, pourquoi certains réussissent et pas moi ?

Et toi, où tu en es ? Tu te reconnais ? Où tu entends pour la première fois parler de loi d’attraction, de « pourquoi » ?

Je te conseille vraiment de lire la suite de cet article !!

Le cerveau est un ordinateur

« La folie c’est de se comporter de la même manière et d’attendre des résultats différents. »-  Albert Einstein.
 

As-tu pensé un seul instant que ton propre cerveau pouvait être le responsable de tout cela?

As -tu pensé que ton cerveau pouvait saboter tes plans et tout faire pour que rien n’avance comme tu le voudrais.

Pour tout t’avouer j’ai accusé la terre entière de ma non réussite, j’ai même osé dire à ma femme « qu’elle sabotait mon avancé »…. Je veux vraiment t’éviter tout ceci crois moi.

Imagine que depuis que tu es né, ton cerveau est en marche et que forcément il a dû être infecté par des « virus ». Quand je dis cela je ne juge pas les personnes qui t’ont éduqué, ils t’aiment surement et ils ont fait avec leurs moyens, leurs ressenties. Mais tu dois comprendre que pour changer tes résultats tu vas devoir changer la manière dont pense ton cerveau.

Un des virus le plus connu est les « croyances limitantes »

Par exemple : « C’est impossible pour moi  » « Je n’y arriverais jamais » « tu es incapable de faire cela »

L’idée va être de tout simplement remplacer ces « croyances limitantes » par des « croyances aidantes » afin que ton cerveau puisse agir et te montrer ce qui est positif.

Prêt au reboot

1/ Éliminer tous les mots négatifs (antiobjectif),

Ecoute les gens autour de toi, tu entendras 80 % de négatifs, 80 % de conseils, d’informations sur ce qu’il ne faut pas faire. Je le vois tous les jours, notamment dans le milieux sportif !

« Ne fais pas-ci, ne fais pas-ça », « tu subis », « tu prends trop haut »  » tu vises trop bas » etc. etc. etc.

La négation c’est comme un antiobjectif, du coup c’est là que tu te sabotes (et non pas ton entourage).

Tu peux rapidement changer cela en prenant conscience au quotidien de tout ce qui peut te polluer. Identifie alors tout ce qui est négatif, par exemple :

« Comment ça va aujourd’hui ? Ça va très bien, pas de problème » …

« Je me suis trompé ! », « Ce n’est pas grave »

« Excellent je n’ai plus de problèmes, je ne fais plus d’erreurs »

Le cerveau retient automatiquement « Quel problème ? C’est grave ?! » « Une erreur oh non ! « 

Le risque est grand de saborder tes relations et d’auto polluer ton cerveau. Note alors pendant quelques jours tous les mots négatifs que tu entends ou que tu penses. Ce n’est pas si facile, je te conseille alors avant de parler aux autres ou de te parler de prendre le temps de bien choisir tes mots ou de te taire pour le moment.

2/ Remplacer par du positif (objectif)

Une fois que tu auras vraiment pris conscience d’éliminer le négatif, tu vas pouvoir au fur et à mesure le remplacer par du positif. Ainsi tu vas changer ton vocabulaire afin d’avoir une « communication ++ » directement avec ton cerveau. Par exemple :

Si on te demande ce que tu penses d’une personne que tu n’apprécies guère au lieu de répondre « il est naze, c’est un abruti, il me gonfle ! » ait la conscience de préférer « Il pourrait apprendre plus de compétences pour développer son potentiel »

Autres exemples sur tes pensées :

« j’abandonne » / « je vais changer de stratégie »

« j’en peux plus » / « ça pourrait aller mieux »

En prenant conscience de cela, tu pourras même renforcer ta confiance et améliorer ton relationnel. Par exemple, lorsque l’on te dit :

« Tu n’y arriveras jamais  » reformule par  » Tu veux dire que ce sera compliqué »

« tu es stupide » reformule par « Tu veux dire que je pourrais être plus intelligent »

Et avec de la pratique, tu pourras indiquer rapidement l’objectif que tu souhaites viser ou ce que tu attends de ton entourage.

 » Ne pose pas ton verre ici, il vaut mieux le poser ici »

« Je ne veux plus être esclave de la cigarette  » par  » je veux me sentir mieux »

« Les fins de mois sont dures » par « Je veux être serein financièrement et me faire plaisir en fin de mois »

L’expérience d’Oak School

 Le psychologue Robert Rosenthal s’est demandé si on pouvait aider un élève à progresser en éliminant chez son professeur les préjugés liés à son origine. Il a eu alors l’idée suivante : faire croire aux enseignants que certains de leurs élèves sont surdoués et voir si cela change quelque chose à leur progression ! Effectivement en fin d’année, ces élèves ont réalisé des meilleurs tests que tous les autres élèves.

L’explication donnée par Rosenthal pour expliquer ces résultats (et confirmer son hypothèse), c’est celle de la prophétie auto-réalisatrice. Si un enseignant pense qu’un enfant est particulièrement doué, son attitude envers lui changera. L’enfant se sentira plus en confiance, plus motivé, travaillera plus et au final progressera mieux.

3/ La résistance au changement

Soit conscient que ton cerveau va résister à tout cela, car il est là pour économiser tes efforts. Ai conscience de cela dès maintenant, c’est ce qui va te permettre de tenir durant une quinzaine de jour pour que cela change. Il faut compter 12/15 jours pour construire un nouveau chemin neuronal (synapse)

Pour résumer :

* Dès qu’on te parle négativement, tu sais qu’on t’injecte un virus, tu sors un pare feu et tu reformules positivement.

* Dès que tu te parles négativement, dis toi que tout est possible et que cela va arriver. Note toi rapidement ce que tu as fait récemment qui te rend fier.

Il y a d’autre paramètre à prendre en compte bien entendu, car il peut y avoir d’autres virus installé en toi notamment, mais cela reste très personnel et propre à chacun :

le manque

la confiance en soi

l’estime de soi

Personnellement j’effectue des formations avec des coachs qui m’aident à identifier ces virus. Suite à cette identification ils me proposent des outils pour re-programmer mon cerveau. Je commence à comprendre que la partie émotionnelle c’est la base pour évoluer rapidement et à un haut niveau dans ma vie.

Dicte ta vie… et réalise les choses qui te tiennent à cœur… Bon succès dans cette aventure .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *