Copie le sport de haut niveau pour réussir en MLM

Lors de mes premiers mois  en marketing de réseau j’ai très rapidement fait le parallèle entre le sport et le MLM. Je pratique le rugby depuis l’âge de 6 ans et j’ai pu joué au plus haut niveau amateur. Après avoir rencontré les leaders de la société et lu quelques livres je me suis dit:

 « SUPER à 32 ans, Micka, tu as  l’occasion de franchir le cap vers le haut niveau avec cet industrie ».

Malgrès tout je me suis posé aussi la question « est-ce accessible pour moi? » Car je n’ai pas réussi dans le rugby de haut niveau….

Le but de cet article est de voir ensemble

1/ les 4 points communs de la réussite entre le sport de haut niveau et le MLM

2/ sport de haut niveau – MLM possible pour toi?

Les 4 points communs

1/ Le mindset; avec une stratégie en béton

2/ L’action; en utilisant l’effet cumulé

3/ L’abandon; le seul véritable échec

4/ Etre enseignable; avoir un coach

5/ Bonus les limites du….

Avant tout pour te remercier de prendre le temps de lire  cet article je t’offre une synthèse des ingrédients essentiels, qui vont te différencier de 95% des personnes qui ne commencent pas ou abandonnent. Aussi bien en sport qu’en MLM.

Point commun n°1 : La planification et la détermination…

Comme un sportif de haut niveau, en tant que marketeur, détermine tes objectifs et planifie ta carrière/réussite en 3 étapes:

1/ vise à long terme; sur un cycle de 4 saisons/années (semblable aux JO) établit ton Facteur Principal de Motivation.

2/ vise à moyen terme; sur une saison en positionnant les compétitions, les entraînements et les phases de repos. Tout comme tu planifies tes  formations, tes présentations, tes invitations, ta prospection….et tes vacances!

3/ vise à court terme; sur un mois ou un trimestre avoir un objectif SMARTER* car tu as besoin de voir des résultats rapidement.

Ces 3 étapes sont, à mon sens complémentaires et essentiels, à la réussite du sportif et du Networker, elles doivent se mettre en place avec l’aide d’un coach expert (lignée, mentor, tuteur, coach pro….)
 
Chacune de ces étapes va alimenter ton mindset et contribuer à garder ta motivation et ta « rage de vaincre »! 

SMARTER (simple et spécifique, mesurable, ambitieux et accessible, réaliste, temporel, évaluable, révisable)

Point commun n°2 : L'action en utilisant l'effet cumulé…

Sportif de haut niveau/marketeur tu dois t’installer dans une routine quotidienne une routine positive qui te rapproche chaque jour de ton objectif finale.
Chaque journée est vécue par un ensemble d’actions importantes qui vont te permettre de réussite à terme.
 
Par exemple, j’ai souvent adapté ces habitudes pour mon métier de coach sportif : 
  • me lever tôt et prendre du temps pour moi (réveil articulaire, méditer, respirer, visualiser ses 3 étapes précédentes)
  • séance de sport au quotidien (de 10 min à 120 min)
  • des repas complets enchaînés avec une phase de repos
  • une phase d’entraînement le soir suivi d’étirements
  • se coucher à une heure correcte, et revoir ses objectifs etc.(pensez au match suivant, au championnat)
 
Dans ton activité de marketing de réseau, tu vas devoir aussi t’inspirer de ces journées. Ça fait partie également de ta Stratégie Marketing.
 
Passez à l’action au quotidien  afin d’avoir de la constance!
 
Exemple sur une journée de marketeur : 
  • le réveil matinal, prends du temps pour toi, visualise tes objectifs, (miracle morning) (15min)
  • chercher tes futurs coéquipiers tel un « head coach »; ajoute 2 nouveaux noms  bien ciblés en fonction de ton avatar,  (30min)
  • rentre en contact avec 2 nouvelles personnes par n’importe quel moyen de communication, (30min)
  • passe 2 appels suivant tes objectifs (30 min)
  • lis un livre en fonction de tes besoins du moment, (20 min) 
  • écoute un audio dès que possible (durant les trajets, tâches ménagères, sport) (20 min)
 
A toi de t’imposer le rythme qui te conviens et de planifier cela avec ton coach/sponsor.
 
Conseil: ces habitudes peuvent et doivent être amené à évoluer en fonction de ton avancé en accord avec ton coach.

Point commun n°3 : L’abandon; le seul véritable échec !

Les grands champions sportifs se reconnaissent par la manière dont ils ont fait preuve pour se relever de leurs échecs.
Les échecs sont nombreux dans une carrière sportive  : mauvaise compétition, grosse blessure, un mental qui lâche, un stress trop important, etc.
Ils pouvaient changer de vie après ces expériences. Mais au contraire, cela ne les a pas empêché de rebondir et de retrouver la victoire ! 
 
C’est pour ça que j’ai toujours admiré des champions comme : Rafael Nadal, Martin Fourcade, Mary Pierce, Brian Joubert, Carl Lewis, Jonah Lomu
 
Un champion possède un fort mental, et ne doute quasiment pas. Il préfère avancer vers ses objectifs et ses résultats. Il arrive à vaincre ses peurs.
 
En tant que Marketeur, tu vas connaître beaucoup de défaites ou d’échecs : des « non » fréquents, des personnes qui quittent ton réseau, des associés qui ne passent pas à l’action, des personnes qui te dénigrent, etc.
 
Les grands leaders en marketing de réseau ont appris de leurs désillusions.
 
Ils s’en ont servi pour mieux réussir. Sans ces échecs, ils n’auraient peut-être pas eu les mêmes résultats de succès.
 

Point commun n°4 : Avoir un coach/sponsor !

L’objectif du coach/sponsor est de t’aider à développer ton potentiel et ton savoir-faire dans un secteur donné  pour te permettre de développer des qualités intrinsèques  et/ou parvenir à un objectif ciblé.

                        3 clés pour savoir si la relation avec ton coach/sponsor est bonne

1/ Aider et non soigner

C’est un accompagnement, pas un soin de psychothérapie destiné à répondre à une souffrance.

2/ Motiver et évaluee

Le coach/sponsor mobilise et oriente tes ressources dans le respect de ta personnalité. Il t’aide ainsi à évaluer tes propres valeurs et croyances, qu’elles soient motivantes (« j’ai le niveau pour faire ce match ou présenter ») ou handicapantes (« je n’arrive pas à m’entraîner régulièrement »)

3/ Le coach/sponsor, un allié et non un patron

Il ne doit pas imposer sa volonté, ni substituer ses propres grilles de lecture de la vie d’entreprise ou du sport. De même aucune subordination, ni dépendance ne doit s’instaurer. Le coach/parrain est u équipier, un entraîneur mais pas un chef et encore moins un papa. Son objectif est l’autonomie.

Bonus: les 5 limites du sport de haut niveau ou l'élimination à "grande échelle" par la concurrence

1/ la capacité physique peut restreindre l’accès à certains sport,
 
2/ le temps, la durée, l’âge le sport de haut niveau se joue à 80 % entre 16 et 40 ans
 
3/ la pyramide, il y a un fort phénomène de concurrence qu’on le veuille ou non il n’y a qu’un seul champion, qu’une seule place sur le podium. 
 
4/ la rentabilité financière, 80% des sportif de haut niveau doivent travailler à côté ou se reconvertir rapidement pour assurer un revenu minimum.
 
5/  la crédibilité du coach sportif (« has been?? »); il arrête de jouer quand il décide d’entraîner, ainsi il est limité sur l’évolution de son sport. Il ne peut montrer l’exemple par le même type d’action que le sportif.
 
A mon sens le MLM ne possède aucune de ces limites…ainsi tu as ta réussite entièrement entre tes mains. Alors on fonce et on planifie ta réussite ! 

Dicte ta vie… et réalise les choses qui te tiennent à cœur…Bon succès dans cette aventure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *